ÉVÉNEMENT
Le Forum Victoria 2024
Le Victoria Forum 2024 - Bâtir la confiance pour un avenir partagé
SÉMINAIRE EN LIGNE

Combler les divisions :

Confiance dans le multilatéralisme

SÉMINAIRE EN LIGNE

Combler les divisions :

Confiance dans le multilatéralisme

Date: 23 juillet 2020

La pandémie mondiale de COVID a donné lieu à des mesures sans précédent de confinement forcé et de fermeture des frontières. Cela a stoppé les mouvements de personnes et réduit les flux de marchandises à travers le monde. Pourtant, la COVID a également démontré la nécessité d’une coopération internationale pour élaborer une réponse sanitaire mondiale à la pandémie et atténuer son impact économique et social menaçant dans le monde. Alors que les gouvernements nationaux et les institutions mondiales luttent et sont mis au défi dans leur réponse, et que les intérêts nationaux et géopolitiques dominent la gestion de crise actuelle, comment cultiver la confiance et l’efficacité du système multilatéral – déjà menacé avant la pandémie ?

Dans ce webinaire, nous tenterons de répondre aux questions suivantes :

  1. Comment la confiance dans les institutions multilatérales s’est-elle érodée pendant la pandémie ?
  2. Pourquoi est-ce important ?
  3. Comment restaurer la confiance dans les institutions multilatérales ?
  4. Comment allons-nous générer des biens publics transnationaux, régionaux et mondiaux à la suite du COVID et au-delà ?

Modérateur

Sénateur Peter Boehm

Sénat du Canada

Né à Kitchener, en Ontario, le sénateur Peter M. Boehm est titulaire d'un doctorat en histoire de l'Université d'Édimbourg, d'une maîtrise ès arts en affaires internationales de la Norman Paterson School of International Affairs de l'Université Carleton et d'un baccalauréat ès arts en anglais et en histoire de Université Wilfrid Laurier.

Il a été sous-ministre du Sommet du G7 et représentant personnel du premier ministre (Sherpa) de juillet 2017 jusqu'à sa retraite de la fonction publique en septembre 2018. Peter Boehm avait auparavant été sous-ministre du Développement international, associé et, par la suite, sous-ministre délégué principal des Affaires étrangères. De 2013 à 2017, il a servi simultanément comme Sherpa pour le G8 et les sommets ultérieurs du G7, ainsi que pour le Sommet sur la sécurité nucléaire.

Ancien agent du service extérieur de carrière, il a été ambassadeur en Allemagne de 2008 à 2012 et auparavant sous-ministre adjoint pour les Amériques, l'Amérique du Nord et les Affaires consulaires. À l'étranger, il a été ministre (affaires politiques et publiques) à l'ambassade du Canada aux États-Unis à Washington et ambassadeur et représentant permanent auprès de l'Organisation des États américains. Il a occupé divers postes diplomatiques, notamment à Cuba et au Costa Rica.

Il a été coordonnateur national des Sommets des Amériques de Santiago et de Québec, envoyé spécial pour la mission de démocratisation de l'Organisation des États américains au Pérou et représentant personnel (Sherpa) du premier ministre pour le Sommet des Amériques à Mar del Plata en 2005. De 2005 à 2008, il a été le haut fonctionnaire responsable du Sommet annuel des dirigeants nord-américains. Il est récipiendaire du Prix pour réalisations exceptionnelles de la fonction publique du Canada et du Prix du ministère du Service extérieur du Canada pour sa contribution à l'avancement de la paix en Amérique centrale.

Il a été nommé au Sénat du Canada, représentant la province de l'Ontario en octobre 2018.

Panélistes

Professeur Joseph E. Stiglitz

Université de Columbia, lauréate du prix Nobel

Joseph E. Stiglitz est un économiste américain et professeur à l'Université de Columbia. Il est également coprésident du Groupe d'experts de haut niveau sur la mesure des performances économiques et du progrès social à l'OCDE et économiste en chef de l'Institut Roosevelt.

Récipiendaire du prix Nobel d'économie (2001) et de la médaille John Bates Clark (1979), il est ancien vice-président principal et économiste en chef de la Banque mondiale et ancien membre et président du Conseil (du président américain). des conseillers économiques. En 2000, Stiglitz a fondé l'Initiative for Policy Dialogue, un groupe de réflexion sur le développement international basé à l'Université de Columbia. Il est membre de la faculté de Columbia depuis 2001 et a reçu le rang académique le plus élevé de cette université (professeur d'université) en 2003.

En 2011, Stiglitz a été désigné par le magazine Time comme l'une des 100 personnes les plus influentes au monde. Connu pour ses travaux pionniers sur l'asymétrie de l'information, les travaux de Stiglitz se concentrent sur la répartition des revenus, le risque, la gouvernance d'entreprise, les politiques publiques, la macroéconomie et la mondialisation. Il est l'auteur de nombreux livres et de plusieurs best-sellers. Ses titres les plus récents sont Peuple, pouvoir et profits, Réécrire les règles de l'économie européenne, La mondialisation et ses mécontentements revisités, L'euro et Réécrire les règles de l'économie américaine.

Amb. Leslie Norton

Ambassadeur et représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies et de la Conférence

Leslie E. Norton (Diplôme, Université Aix-Marseille III, 1985; BA Hons [Littérature], Université de Western Ontario, 1988; MA [Relations internationales], Université Laval, 1992) a débuté sa carrière au ministère des Affaires étrangères et internationales. Commerce (MAECI), puis a travaillé pendant de nombreuses années à l'Agence canadienne de développement international (ACDI) dans divers postes dans les directions Afrique, Asie et Multilatéral, notamment au Bangladesh et à la Mission permanente du Canada à Genève.

À Ottawa, elle a été directrice de l'Unité d'aide humanitaire internationale et d'aide alimentaire à l'ACDI de 2006 à 2008 et directrice du Groupe des affaires humanitaires et des interventions en cas de catastrophe au MAECI de 2008 à 2009. Elle a été directrice générale de l'Aide humanitaire internationale. de 2009 à 2015 et directrice générale du Bureau de l'Afrique australe et orientale de 2015 à 2016. Elle a été sous-ministre adjointe de la Direction générale de l'Afrique subsaharienne de 2016 à 2019 et a ensuite été nommée ambassadrice et représentante permanente du Canada auprès des États-Unis. Nations Unies et Conférence du désarmement à Genève en août 2019.

Fabrizio Hochschild-Drummond

IPAR, Sénégal

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé le 18 avril 2019 la nomination du Chilien Fabrizio Hochschild Drummond au poste de conseiller spécial pour les préparatifs de la commémoration du 75e anniversaire des Nations Unies au niveau de secrétaire général adjoint.

M. Hochschild, qui occupe le poste de Sous-Secrétaire général à la coordination stratégique au Cabinet exécutif du Secrétaire général depuis 2017, soutient le Secrétaire général dans la coordination de la préparation de la commémoration du 75e anniversaire de l'ONU en 2020 et des activités connexes. célébrations, à travers un processus de consultations et de réflexions à l'échelle du système sur le rôle des Nations Unies dans le progrès de la coopération internationale et dans le soutien de la capacité des États membres à répondre aux défis émergents et aux questions frontalières.

M. Hochschild apporte une expérience diversifiée de haute direction des Nations Unies au siège et sur le terrain, ayant servi en tant que Représentant spécial adjoint de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) en 2016, Coordonnateur résident des Nations Unies, Coordonnateur humanitaire et Représentant résident. du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Colombie de 2013 à 2016, Directeur de la Division du personnel de terrain au Département d'appui aux missions des Nations Unies, New York de 2010 à 2012 ; et en tant que Chef des opérations sur le terrain et de la coopération technique au Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH), Genève de 2005 à 2009.

Il a débuté sa carrière aux Nations Unies en 1988 au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Soudan et a occupé des postes ultérieurs au HCR, à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), au Bureau du Coordination des affaires humanitaires (OCHA) et maintien de la paix. Il a été affecté au Soudan, à Jérusalem, en Bosnie-Herzégovine, à Genève, à New York, au Timor-Leste, en Serbie et en République-Unie de Tanzanie.

M. Hochschild est diplômé de l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni.

Recevez notre newsletter

Recevez des mises à jour sur le Victoria Forum et nos événements, initiatives et programmes à venir.

S'abonner

* indique requis