ÉVÉNEMENT
Le Forum Victoria 2024
Le Victoria Forum 2024 - Bâtir la confiance pour un avenir partagé
SÉMINAIRE EN LIGNE

Racisme systémique et inégalités au milieu d'une pandémie mondiale

SÉMINAIRE EN LIGNE

Racisme systémique et inégalités au milieu d'une pandémie mondiale

Date: 25 juin 2020

De nombreux pays à travers le monde ont trouvé un appel fort à l’action, une quête de changement et un appel à la solidarité alors que de nouvelles voies émergent des luttes communes face à la discrimination raciale, à la brutalité policière et à la violence fondée sur la race dans le monde. 75% d'Américains estiment que la discrimination raciale et ethnique constitue un problème majeur aux États-Unis. L’impact disproportionné de la pandémie de coronavirus sur les Afro-Américains met également en évidence des problèmes socio-économiques sous-jacents au sein du pays : 23% des cas de COVID signalés concernent des communautés noires. La pandémie de coronavirus a reflété, une fois de plus, l’ampleur du fossé socio-économique et les inégalités qui divisent les personnes, les communautés et les groupes raciaux.

Des spéculations sur le définancement de la police aux enquêtes sur Les vies des noirs comptent manifestations à travers le monde, la question de l’inégalité raciale ne peut être mise en veilleuse ; c’est une question si urgente et si poignante qu’elle appelle des réformes systémiques, des changements politiques, un leadership personnel et des réflexions éthiques pour façonner de nouvelles approches. Les écarts socio-économiques existants se sont encore creusés face à une pandémie mondiale aux effets fascinants qui a poussé le monde à chercher des réponses et des solutions, même depuis les endroits les plus inhabituels.

Au Canada, les communautés autochtones noires et de couleur recherchent de nouvelles voies, en solidarité avec leurs homologues blancs, pour endiguer la vague de racisme institutionnel et systémique. Les problèmes de longue date liés aux inégalités économiques contribuent également à perpétuer les cycles d’inégalité dans le pays. Le revenu moyen des Canadiens noirs est d'environ 25% inférieur à celui des Canadiens qui ne font pas partie d'une minorité raciale. Le revenu médian des peuples autochtones est d’environ 30% inférieur à celui du reste du Canada. Les peuples autochtones comptent parmi les plus pauvres du Canada, et nombre d’entre eux sont encore sous le choc de l’impact historique et de l’héritage du colonialisme.

Dans ce webinaire, nous explorerons les apprentissages et les voies émergentes et établirons un clair un appel à l’action pour renforcer les relations au Canada et à l’étranger. Nous tenterons les questions suivantes :

  • Quelles sont les luttes communes et les responsabilités partagées au sein des communautés noires et autochtones, ainsi que les nouvelles voies pour construire un nouvel avenir ? Comment la pandémie de coronavirus a-t-elle encore creusé les écarts qui existaient ?
  • Pourquoi (et de quelles manières spécifiques) le racisme systémique et institutionnel persiste-t-il au Canada, aux États-Unis et dans d'autres parties du monde, malgré les preuves démontrant la nécessité de collaboration, de diversité et d'inclusion pour construire un avenir équitable ?
  • Quel est le rôle des entreprises, du gouvernement et de la société civile dans le renforcement des relations avec les minorités et les groupes racialisés au Canada ? Comment faire des affaires différemment, en construisant un avenir partagé avec les communautés ?

Modérateur

Ruth Mojeed

Responsable du Forum Victoria

Ruth apporte une vaste expérience vécue et une expertise approfondie à son travail en matière d'équité, de diversité et d'inclusion dans les secteurs public et privé. Ses recherches et la conception de ses solutions se concentrent sur une approche intersectionnelle et intergénérationnelle pour aborder les questions complexes de décolonisation, de race et d'équité entre les sexes. Elle est la fondatrice de The Inclusion Project, un réseau d'innovation sociale composé d'organisations et d'individus engagés dans des initiatives d'équité, de diversité et d'inclusion.

Ruth est originaire de la tribu Yoruba de l'ouest du Nigeria. Elle a émigré au Canada en 2015 pour poursuivre une maîtrise en communication interculturelle et internationale à l'Université Royal Roads. Elle est titulaire de certificats en organisation et leadership communautaires de l'Université Harvard et en recherche participative communautaire de l'Université de Victoria.

Elle est boursière de l'Institut pour la citoyenneté canadienne, chercheuse principale et mentor du consortium mondial UNESCO Knowledge 4 Change (K4C). Elle siège au conseil consultatif du Sommet communautaire de l'Université Simon Fraser; l'avis du Conseil communautaire de planification sociale sur l'inclusion financière dans l'économie verte. Elle est coprésidente du comité régional sur la relance économique inclusive (post-covid). Elle est directrice du conseil d'administration national du Conseil international canadien.

Panélistes

Nadia Théodore

Consul général du Canada à Atlanta

Nadia Theodore s'est jointe à la fonction publique canadienne en 2000. Elle a fait carrière au sein de la Direction générale des accords commerciaux et des négociations d'Affaires mondiales, occupant des postes de direction dans plusieurs initiatives commerciales récentes et majeures d'Affaires mondiales Canada, notamment en tant que l'une des deux chef adjointe Négociateurs de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste et directeur exécutif du Secrétariat du Canada pour l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne.

Le consul général Théodore a auparavant servi à la mission permanente du Canada auprès de l'Organisation mondiale du commerce et à la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies, à Genève, en Suisse. Juste avant d'être nommée consule générale pour le sud-est des États-Unis, en août 2017, elle a servi à Ottawa en tant que chef de cabinet et directrice exécutive du sous-ministre canadien du Commerce international.

Forte de plus de 10 ans d'expérience en politique commerciale, la nomination de Mme Theodore intervient alors que le Canada, le Mexique et les États-Unis lancent des négociations pour moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). En tant que membre de l'équipe de négociation commerciale internationale du Canada, Mme Theodore s'est bâtie une réputation en forgeant des partenariats solides avec des dirigeants du gouvernement et des entreprises et en gérant des initiatives commerciales complexes et prioritaires.

Mme Theodore est née et a grandi à Ottawa, en Ontario. Elle est titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université de London et d'une maîtrise en sciences politiques de l'Université Carleton.

Sénateur Murray Sinclair

Sénat du Canada

Le sénateur Sinclair a servi le système judiciaire du Manitoba pendant plus de 25 ans. Il a été le premier juge autochtone nommé au Manitoba et le deuxième au Canada. Il a été coprésident de l'enquête sur la justice autochtone au Manitoba et commissaire en chef de la Commission de vérité et réconciliation (CVR). En tant que chef de la CVR, il a participé à des centaines d'audiences partout au Canada, qui ont abouti à la publication du rapport de la CVR en 2015. Il a également supervisé un programme actif de collecte de fonds de plusieurs millions de dollars pour soutenir divers événements et activités de la CVR et permettre aux survivants de voyager pour assister à des événements de la TRC.

Le sénateur Sinclair a été invité à donner des conférences partout au Canada, aux États-Unis et à l'étranger, notamment lors des conférences de Cambridge destinées aux membres de la magistrature de divers tribunaux du Commonwealth en Angleterre. Il a été professeur adjoint de droit à l'Université du Manitoba. Il a été très actif au sein de sa profession et de sa communauté et a remporté de nombreux prix, dont le National Indigenous Achievement Award, le Equality Award de l'Association du Barreau du Manitoba (2001) et son Distinguished Service Award (2016) et a reçu des doctorats honorifiques de 8 universités canadiennes. Le sénateur Sinclair a été nommé au Sénat le 2 avril 2016.

Recevez notre newsletter

Recevez des mises à jour sur le Victoria Forum et nos événements, initiatives et programmes à venir.

S'abonner

* indique requis