ÉVÉNEMENT
Le Forum de Victoria 2024
Le Forum de Victoria 2024 - Bâtir la confiance pour un avenir partagé

Combler les divisions à la suite d’une pandémie mondiale

FORUM VICTORIA 2020

Combler les divisions à la suite d’une pandémie mondiale

FORUM VICTORIA 2020

 

La pandémie de coronavirus a eu des conséquences considérables sur nos économies, nos sociétés et notre environnement. Le virus a mis en évidence les limites des institutions, des structures et des systèmes existants et a exacerbé de nombreuses divisions et vulnérabilités au Canada et dans le monde. Les divisions sociales et économiques se creusent en raison de l’impact différentiel de la pandémie sur les populations vulnérables. Dans le même temps, la pandémie semble également avoir apporté un soulagement à court terme à l’environnement grâce à une réduction des émissions et de la consommation.

Les webinaires et le Virtual Victoria Forum 2020 visaient à comprendre les implications à long terme de la pandémie et à élaborer des solutions et des réponses. Ce faisant, ils ont également jeté les bases du Victoria Forum 2022 en appliquant les objectifs du territoire, de la confiance et de la vérité à un éventail plus large de fractures économiques, sociales et environnementales.

Plénière d'ouverture

Thèmes

Impact de la pandémie sur les fractures économiques

Impact de la pandémie sur les fractures économiques

La pandémie a eu un impact majeur à travers le monde et creuse les fossés existants au sein et entre les économies, affectant de manière disproportionnée les sociétés, les entreprises et les travailleurs les plus vulnérables. Les chaînes d'approvisionnement mondiales ont été perturbées et, dans certains cas, peuvent être modifiées de façon permanente, car la volonté de « reconstruire en mieux » peut chercher à favoriser l'approvisionnement et les chaînes d'approvisionnement locales ou plus diversifiées. Avec l’imminence d’une récession mondiale et des économies en difficulté, les instincts protectionnistes pourraient prévaloir. L'économie se redressera, avec quelques opportunités pour de nouveaux modèles économiques, mais un grand nombre de petites et moyennes entreprises – dont certaines considérées comme « trop grandes pour faire faillite » – pourraient ne pas survivre.

Impact de la pandémie sur les fractures sociales

Impact de la pandémie sur les fractures sociales

La pandémie creuse les divisions sociales en alimentant le populisme, l’animosité raciale, la discrimination et la méfiance à l’égard de « l’autre ». Les mesures de confinement et d’isolement affectent les interactions quotidiennes, aggravant la violence domestique et menaçant le tissu social plus profond, en particulier dans les villes, malgré des exemples édifiants de solidarité et de résilience collective.

Impact de la pandémie sur les fractures environnementales

Impact de la pandémie sur les fractures environnementales

L’impact positif inattendu de la pandémie sur l’environnement est perceptible dans de nombreuses régions du monde. Une grande partie de ce répit environnemental sera probablement de courte durée avec la reprise de l’activité économique. La pandémie offre néanmoins des possibilités de « reconstruire plus vertement » et a montré qu’une action efficace en matière de climat et d’environnement est possible, bien qu’à un coût élevé, et que notre trajectoire actuelle et notre impact environnemental peuvent être modifiés.

Faits saillants - Sessions virtuelles

Orateurs

  • Her Highness Sheikha Intisar Salem Alali Al-Sabah Alali Al-Sabah image

    Son Altesse Cheikha Intisar Salem Alali Al-Sabah Alali Al-Sabah

    Fondation Intisar
    Her Highness Sheikha Intisar Salem Alali Al-Sabah Alali Al-Sabah image

    Son Altesse Cheikha Intisar Salem Alali Al-Sabah Alali Al-Sabah

    Fondateur Fondation Intisar

    Sheikha Intisar Salem Al Ali AlSabah est une princesse de la famille royale du Koweït. Elle est la fondatrice et directrice éditoriale de « Lulua Publishing » et la fondatrice de l'initiative de positivité « Alnowair », une initiative à but non lucratif considérée comme sa plus grande contribution à ce jour à son pays bien-aimé, le Koweït. Sheikha Intisar Salem AlAli AlSabah est très influente dans la société koweïtienne et elle se consacre entièrement aux questions d'éducation, de santé, de protection de l'enfance, de droits de l'homme et de droits des femmes. Elle a joué un rôle essentiel en allégeant les souffrances des personnes touchées par les catastrophes, les conflits et les guerres. Sheikha Intisar AlSabah a consacré toute sa vie à des actions philanthropiques et a toujours été impliquée dans des organisations humanitaires qui œuvrent pour fournir une éducation, une promotion et l'égalité des chances à ceux qui en ont le plus besoin. Pour n'en nommer que quelques-uns, elle a participé à la sensibilisation et à la collecte de fonds pour le HCR en faveur des victimes de la guerre en Syrie. Sheikha Intisar AlSabah est un membre actif de la section koweïtienne de Human Rights Watch, une organisation qui promeut la justice et les droits humains à travers le monde. De plus, elle a organisé avec le CICR (Comité international de la Croix-Rouge) de nombreuses initiatives telles qu'une table ronde qui met en lumière le sort des femmes arabes dans la guerre.

  • Lord John Alderdice image

    Seigneur John Alderdice

    Chambre des Lords britannique
    Lord John Alderdice image

    Seigneur John Alderdice

    Chambre des Lords britannique

    Au cours des trente dernières années, John Alderdice a été impliqué dans presque tous les aspects du processus de paix irlandais. En tant que chef de l'Alliance d'Irlande du Nord à partir d'octobre 1987, il a joué un rôle important dans toutes les négociations entre les partis politiques et les gouvernements britannique et irlandais sur la résolution du conflit historique en Irlande jusqu'à la négociation du Vendredi saint de 1998. Accord. Il a ensuite pris sa retraite en tant que chef de l'Alliance et est devenu le premier président de la nouvelle Assemblée d'Irlande du Nord, dirigeant ainsi la création de la nouvelle législature. Plus récemment, le premier, le vice-premier ministre et le ministre de la Justice d'Irlande du Nord l'ont invité à travailler avec deux collègues pour développer une nouvelle stratégie visant à mettre fin aux organisations paramilitaires restantes en Irlande du Nord. Il a également créé le Centre pour la démocratie et la consolidation de la paix à Belfast pour travailler sur les changements culturels et comportementaux qui viendront parachever le processus de paix irlandais.

  • Dr. Rym Ayadi image

    Dr Rym Ayadi

    Association euro-méditerranéenne des économistes
    Dr. Rym Ayadi image

    Dr Rym Ayadi

    Président et Fondateur Association euro-méditerranéenne des économistes

    Le professeur Rym Ayadi est fondateur et président de l'Association euro-méditerranéenne des économistes (EMEA), fondateur et directeur du Réseau euro-méditerranéen d'études économiques (EMNES). Elle est professeur à la CASS Business School, membre du Centre for Banking Research (CBR) de la City University de Londres, Royaume-Uni et chercheur associé au Centre for Relationship Banking and Economics (CERBE) de l'Université LUMSA de Rome. Elle est. Elle est conseillère principale à l'unité de politique économique du Centre d'études politiques européennes (CEPS).

    Elle est membre académique de plusieurs groupes d'experts de haut niveau, notamment le European Shadow Financial Regulatory Committee (ESFRC), le Banking Stakeholders Group (BSG) de l'Autorité bancaire européenne (ABE) dont elle a été élue présidente en février 2019, le Financial Services de la Commission européenne. Groupe d'utilisateurs (FSUG), le Parlement européen – commission économique et financière et commission des affaires étrangères (PE Think Tank), l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée (PAM) et l'Union pour la Méditerranée (UpM), ainsi qu'un expert invité en matière de relations internationales. organisations, dont l’OCDE et le FMI, entre autres. Elle est également membre de Finance Watch (FW), une ONG basée à Bruxelles qui s'efforce depuis sa création de mettre la finance au service de la société. Elle est également fondatrice et coprésidente de l'International Workshop on Financial System Architecture and Stability (IWFSAS), une conférence annuelle qui offre un forum aux chercheurs universitaires, aux praticiens et aux décideurs politiques pour discuter des questions actuelles liées à la structure et à la conception des systèmes financiers. et leur impact sur la stabilité macrofinancière et la croissance économique durable et inclusive.

    Les domaines d'expertise de Rym comprennent les systèmes financiers internationaux, les marchés et institutions financiers, la réglementation financière mondiale, la gouvernance et la protection des consommateurs dans le domaine financier, ainsi que le développement socio-économique et la prospective dans les économies en transition. Ses recherches actuelles portent sur la refonte d'un système financier mondial stable, durable et inclusif qui sert mieux les objectifs économiques et sociétaux à long terme et avec un accent particulier sur la diversité des modèles d'entreprise et d'affaires, les partenariats public-privé et les conditions de leur mise en œuvre. le succès, le financement des PME et le rôle des marchés financiers pour atteindre les objectifs de développement et les impacts sur les modèles commerciaux en matière de finance et le rôle de la réglementation et de la résolution financières et les impacts sur les incitations sur le marché financier. Rym travaille sur les économies en transition, l'élaboration de politiques et la prospective.

    Auparavant, de 2013 à 2018, Rym a été professeur de commerce international et de finance au Département de commerce international, directrice et membre du conseil d'administration de l'Institut Alphonse et Dorimène Desjardins pour les coopératives et directrice fondatrice du Centre international de recherche sur la finance coopérative (IRCCF). ) à HEC Montréal, Canada; en tant que conseiller principal de recherche à l'Université euro-méditerranéenne (EMUNI) (2015-2019) à Piran, Slovénie ; et 2001-2013 en tant que chercheur principal et chef de recherche de l'unité des institutions financières au Centre d'études politiques européennes (CEPS), un groupe de réflexion politique à Bruxelles.

    Elle a été membre expert universitaire principal du groupe des parties prenantes de l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA) (entre 2011 et 2013). Elle a été la promotrice et directrice du Réseau de recherche sur les perspectives méditerranéennes (MEDPRO), un réseau international de recherche sur l'analyse prospective dans la région euro-méditerranéenne (entre 2009 et 2013) financé par le septième programme-cadre de l'UE. Elle a également été vice-présidente du Réseau européen d'inclusion financière (EFIN), un réseau européen qui promeut l'apprentissage mutuel sur l'inclusion financière et qui fait actuellement partie de Finance Watch.

  • Dr. Paul Beaudry image

    Dr Paul Beaudry

    Banque du Canada
    Dr. Paul Beaudry image

    Dr Paul Beaudry

    Sous-gouverneur Banque du Canada

    Paul Beaudry est devenu sous-gouverneur de la Banque du Canada en 2019. À ce titre, il supervise l'analyse du système financier de la Banque et partage la responsabilité de l'établissement de la politique monétaire.

    Avant de se joindre à la Banque, M. Beaudry a été professeur pendant 25 ans à l'Université de la Colombie-Britannique, où ses recherches portaient sur le changement technique et la croissance, l'économie du travail, la politique monétaire et la stabilité du système financier. Il a également occupé des postes universitaires à l'Université d'Oxford, à l'Université de Boston et à l'Université de Montréal et a été professeur invité au Massachusetts Institute of Technology, à l'Université Panthéon-Sorbonne et à l'Université de Toulouse. M. Beaudry a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie de 2000 à 2015 et a reçu à deux reprises la Bourse de recherche de la Banque du Canada.

    Né à Montréal, Québec, M. Beaudry est titulaire d'un baccalauréat en économie de l'Université Laval, d'une maîtrise en économie de l'Université de la Colombie-Britannique et d'un doctorat en économie de l'Université de Princeton.

    Pour plus d'informations, consultez la biographie du Dr Paul Beaudry sur le Site Web de la Banque du Canada

  • Josh Blair image

    Josh Blair

    TELUS International
    Josh Blair image

    Josh Blair

    Chaise TELUS International

    Josh est président du conseil d'administration de TELUS International, un leader mondial dans la fourniture de services aux entreprises, tels que l'expérience client, la transformation numérique, les solutions informatiques, la modération de contenu et le support back-office. Les près de 50 000 membres de l'équipe de TELUS International offrent des expériences client différenciées dans plus de 50 langues à partir de plus de 50 centres de prestation dans 20 pays en Amérique du Nord et centrale, en Europe et en Asie.

    Il est également vice-président du conseil d'administration de Carebook, un leader canadien dans la fourniture de solutions de soins de santé numériques aux pharmacies, aux assureurs, aux gouvernements, aux entreprises et à d'autres parties prenantes en matière d'engagement et de fidélisation des clients, de dépistage des signes vitaux, de dossiers de santé personnels et de gestion des maladies chroniques.

    De plus, Josh est associé chez Esplanade Ventures, une société de capital-risque leader dans le domaine des technologies de la santé qui donne du pouvoir aux entrepreneurs innovants en santé numérique à l'échelle mondiale en utilisant leur connaissance approfondie du secteur et leur réseau, en fournissant activement une orientation stratégique et en établissant des partenariats et des canaux de distribution clés.

    Avant 2020, Josh a occupé divers postes de direction chez TELUS pendant un quart de siècle. De 2014 à 2019, il a été président de groupe, supervisant la progression réussie de TELUS International, TELUS Santé, TELUS Business Solutions, TELUS Agriculture et TELUS Ventures – tous des leaders dans l’exploitation des technologies de pointe afin d’aider leurs clients à atteindre de nouveaux niveaux de réussite.

    Plus tôt dans sa carrière, Josh s'est également révélé être un entrepreneur à succès, dirigeant une start-up qui développait un logiciel de gestion de réseau jusqu'à ce qu'il orchestre la vente de l'entreprise à Verisign.

    Josh a occupé de nombreux postes au sein de conseils d'administration et de conseils au cours de sa carrière, soutenant des organisations telles que le Business Council of British Columbia et la Table stratégique économique de la santé et des biosciences du Canada.

    En 2015, Josh a reçu un Distinguished Alumni Award de l'Université de Victoria (ayant obtenu son diplôme de sa faculté d'ingénierie). Josh est également diplômé du programme pour cadres de la Queen's School of Business.

  • Senator Peter Boehm image

    Sénateur Peter Boehm

    Sénat du Canada
    Senator Peter Boehm image

    Sénateur Peter Boehm

    Sénat du Canada

    Né à Kitchener, en Ontario, le sénateur Peter M. Boehm est titulaire d'un doctorat en histoire de l'Université d'Édimbourg, d'une maîtrise ès arts en affaires internationales de la Norman Paterson School of International Affairs de l'Université Carleton et d'un baccalauréat ès arts en anglais et en histoire de Université Wilfrid Laurier.

    Il a été sous-ministre du Sommet du G7 et représentant personnel du premier ministre (Sherpa) de juillet 2017 jusqu'à sa retraite de la fonction publique en septembre 2018. Peter Boehm avait auparavant été sous-ministre du Développement international, associé et, par la suite, sous-ministre délégué principal des Affaires étrangères. De 2013 à 2017, il a servi simultanément comme Sherpa pour le G8 et les sommets ultérieurs du G7, ainsi que pour le Sommet sur la sécurité nucléaire.

    Ancien agent du service extérieur de carrière, il a été ambassadeur en Allemagne de 2008 à 2012 et auparavant sous-ministre adjoint pour les Amériques, l'Amérique du Nord et les Affaires consulaires. À l'étranger, il a été ministre (affaires politiques et publiques) à l'ambassade du Canada aux États-Unis à Washington et ambassadeur et représentant permanent auprès de l'Organisation des États américains. Il a occupé divers postes diplomatiques, notamment à Cuba et au Costa Rica.

    Il a été coordonnateur national des Sommets des Amériques de Santiago et de Québec, envoyé spécial pour la mission de démocratisation de l'Organisation des États américains au Pérou et représentant personnel (Sherpa) du premier ministre pour le Sommet des Amériques à Mar del Plata en 2005. De 2005 à 2008, il a été le haut fonctionnaire responsable du Sommet annuel des dirigeants nord-américains. Il est récipiendaire du Prix pour réalisations exceptionnelles de la fonction publique du Canada et du Prix du ministère du Service extérieur du Canada pour sa contribution à l'avancement de la paix en Amérique centrale.

    Il a été nommé au Sénat du Canada, représentant la province de l'Ontario en octobre 2018.

  • Deborah Bonetti image

    Déborah Bonetti

    Association de la presse étrangère au Royaume-Uni
    Deborah Bonetti image

    Déborah Bonetti

    Directeur Association de la presse étrangère au Royaume-Uni

    Ancien président et aujourd'hui directeur de la Foreign Press Association de Londres (FPA), la plus ancienne association de journalistes étrangers au monde (qui a fêté son 130e anniversaire en 2018). Elle est responsable de l'organisation du programme des briefings et des événements au FPA et de la rédaction du bulletin hebdomadaire. Deborah travaille comme correspondante au Royaume-Uni pour le quotidien national italien QN -Il Giorno, couvrant une variété de sujets (principalement le Brexit). Deborah a co-écrit un livre sur le Brexit (sorti en janvier 2019) intitulé : « Do They Mean us ? Le point de vue des correspondants étrangers sur le Brexit » avec des collègues de la FPA et d'autres journalistes, publié par Bite-Sized Books.

  • Mark Campanale image

    Marc Campanale

    Carbon Tracker Royaume-Uni
    Mark Campanale image

    Marc Campanale

    Fondateur Carbon Tracker Royaume-Uni

    Mark est le fondateur de la Carbon Tracker Initiative et co-fondateur de « Planet Tracker ». Il a été reconnu par le London Evening Standard comme l'une des « 1000 personnes les plus influentes de Londres ». Il a occupé divers postes consultatifs auprès du Conseil mondial des entreprises pour le développement durable, du UK Sustainable and Responsible Investment Forum, ImpactBase.org, de la Rainforest Foundation UK, de la Gordon and Betty More Foundation, de Consilium Capital et de Tribe Impact Capital. Il a trente ans d'expérience dans les marchés financiers durables au sein de grandes sociétés de gestion d'actifs institutionnels et est titulaire d'un baccalauréat en histoire politique et économique et d'une maîtrise en économie agricole.

  • Honourable Jane Cordy image

    Honorable Jane Cordy

    Sénat du Canada
    Honourable Jane Cordy image

    Honorable Jane Cordy

    Sénateur Sénat du Canada

    La sénatrice Cordy a été nommée au Sénat par le très honorable Jean Chrétien le 9 juin 2000. Elle est née à Sydney, en Nouvelle-Écosse, et est diplômée du Nova Scotia Teachers College et de l'Université Mount St. Vincent. Elle a enseigné dans une école primaire pendant 30 ans en Nouvelle-Écosse, à Sydney, à New Glasgow et dans la municipalité régionale d'Halifax.

    Le sénateur Cordy a été vice-président de la Commission de développement du port d'Halifax-Dartmouth et a également été président du conseil arbitral de l'assurance-emploi. Elle a également siégé au conseil d'administration de Phoenix House for Youth et a également été membre du conseil d'administration de l'Université Mount Saint Vincent.

    La sénatrice Cordy est une ancienne présidente de la Commission libérale des femmes de la Nouvelle-Écosse. Elle a également siégé au groupe de travail du premier ministre Chrétien sur les personnes âgées.

    Le sénateur Cordy est un ancien président de l'Association parlementaire canadienne de l'OTAN et a été vice-président international de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, représentant l'Amérique du Nord au sein de l'exécutif. Elle est également vice-présidente de la commission des dimensions civiles de la sécurité à l'Assemblée. Le sénateur Cordy continue de s'impliquer auprès de l'Association parlementaire de l'OTAN ainsi que de l'Association parlementaire Canada-États-Unis.

    La sénatrice Cordy s'intéresse particulièrement aux questions liées à la santé mentale, à la sclérose en plaques, aux personnes âgées et au vieillissement, à l'OTAN et à la sécurité des genres, à l'éducation et aux enfants. Elle a été membre du comité sénatorial qui a publié un rapport « Sortons enfin de l'ombre », une étude sur les questions liées à la santé mentale, à la maladie mentale et aux toxicomanies. Elle a également été membre du comité sénatorial spécial sur les implications du vieillissement de la société au Canada.

    La sénatrice Cordy vit à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, avec son mari Bob. Ils ont deux enfants adultes, Alison et Michelle, et quatre petits-enfants.

  • Professor Joseph E. Stiglitz image

    Professeur Joseph E. Stiglitz

    Université de Colombie
    Professor Joseph E. Stiglitz image

    Professeur Joseph E. Stiglitz

    Lauréat du prix Nobel Université de Colombie

    Joseph E. Stiglitz est un économiste américain et professeur à l'Université de Columbia. Il est également coprésident du Groupe d'experts de haut niveau sur la mesure des performances économiques et du progrès social à l'OCDE et économiste en chef de l'Institut Roosevelt.

    Récipiendaire du prix Nobel d'économie (2001) et de la médaille John Bates Clark (1979), il est ancien vice-président principal et économiste en chef de la Banque mondiale et ancien membre et président du Conseil (du président américain). des conseillers économiques. En 2000, Stiglitz a fondé l'Initiative for Policy Dialogue, un groupe de réflexion sur le développement international basé à l'Université de Columbia. Il est membre de la faculté de Columbia depuis 2001 et a reçu le rang académique le plus élevé de cette université (professeur d'université) en 2003.

    En 2011, Stiglitz a été désigné par le magazine Time comme l'une des 100 personnes les plus influentes au monde. Connu pour ses travaux pionniers sur l'asymétrie de l'information, les travaux de Stiglitz se concentrent sur la répartition des revenus, le risque, la gouvernance d'entreprise, les politiques publiques, la macroéconomie et la mondialisation. Il est l'auteur de nombreux livres et de plusieurs best-sellers. Ses titres les plus récents sont Peuple, pouvoir et profits, Réécrire les règles de l'économie européenne, La mondialisation et ses mécontentements revisités, L'euro et Réécrire les règles de l'économie américaine.

  • Kristy Faccer image

    Kristy Facer

    Institut du Pacifique pour les solutions climatiques
    Kristy Faccer image

    Kristy Facer

    Institut du Pacifique pour les solutions climatiques

    Avant de rejoindre le Pacific Institute for Climate Solutions, Kristy Faccer a passé plus d'une décennie à travailler à l'échelle internationale en tant que conseillère, chercheuse et praticienne dans les domaines du changement climatique et de la durabilité. Elle a été invitée à prendre la parole et à participer à des projets sur presque tous les continents et, ce faisant, à s'engager et à apprendre des leaders et des innovateurs de tous les secteurs de la société. Les travaux écrits de Kristy ont été publiés dans des revues à comité de lecture, des livres et dans les médias populaires et ont couvert des sujets allant plus récemment de la durabilité des entreprises et de l'économie verte à la résilience climatique. Elle est titulaire d'une maîtrise de l'Université de Toronto et a récemment terminé son doctorat en gestion à la Graduate School of Business de l'Université du Cap. Sa thèse de doctorat s’appuie sur la théorie du cadrage et du mouvement social pour expliquer comment l’attention portée au contexte et la collaboration entre alliés improbables peuvent façonner positivement l’action climatique au sein et au-delà des organisations individuelles.

  • Patricia Fuller image

    Patricia Fuller

    Ambassadeur du Canada pour les changements climatiques
    Patricia Fuller image

    Patricia Fuller

    Ambassadeur du Canada pour les changements climatiques

    Patricia Fuller est titulaire d'un baccalauréat ès arts (avec distinction) en économie et en études politiques de l'Université Queen's, ainsi que d'une maîtrise en sciences avec distinction de la London School of Economics. Tout au long de sa carrière, Mme Fuller s'est spécialisée dans les politiques commerciales et économiques, ainsi que dans les domaines du changement climatique et de l'énergie. Aux Affaires étrangères et Commerce international Canada, elle a été directrice adjointe des recours commerciaux (1997-1999), directrice de la Division du bois d'œuvre résineux (2003-2004), économiste en chef (2007-2010) et directrice générale de la planification et des rapports ( 2010-2012). Alors qu'elle travaillait à Ressources naturelles Canada de 2015 à 2017, Mme Fuller a dirigé l'Office de l'efficacité énergétique et a contribué à l'élaboration du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

    Elle a également acquis de l'expérience dans les dossiers de l'environnement et des changements climatiques plus tôt dans sa carrière, alors qu'elle travaillait au Bureau du Conseil privé et soutenait le Comité du Cabinet sur la politique de développement économique et régional de 2000 à 2003. Mme Fuller a été ambassadrice du Canada en Uruguay à partir de 2004. à 2007 et comme ambassadeur au Chili de 2012 à 2015. Ses précédentes missions internationales incluaient également le Mexique et le Guatemala. Plus récemment, elle occupait le poste de directrice générale du développement économique à Affaires mondiales Canada. Ses responsabilités comprennent la surveillance de l'engagement du Canada auprès des institutions financières internationales, ainsi que le leadership de la politique d'aide au développement liée à la croissance économique et à la gouvernance.

  • Fabrizio Hochschild-Drummond image

    Fabrizio Hochschild-Drummond

    IPAR
    Fabrizio Hochschild-Drummond image

    Fabrizio Hochschild-Drummond

    Sénégal IPAR

    Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé le 18 avril 2019 la nomination du Chilien Fabrizio Hochschild Drummond au poste de conseiller spécial pour les préparatifs de la commémoration du 75e anniversaire des Nations Unies au niveau de secrétaire général adjoint.

    M. Hochschild, qui occupe le poste de Sous-Secrétaire général à la coordination stratégique au Cabinet exécutif du Secrétaire général depuis 2017, soutient le Secrétaire général dans la coordination de la préparation de la commémoration du 75e anniversaire de l'ONU en 2020 et des activités connexes. célébrations, à travers un processus de consultations et de réflexions à l'échelle du système sur le rôle des Nations Unies dans le progrès de la coopération internationale et dans le soutien de la capacité des États membres à répondre aux défis émergents et aux questions frontalières.

    M. Hochschild apporte une expérience diversifiée de haute direction des Nations Unies au siège et sur le terrain, ayant servi en tant que Représentant spécial adjoint de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) en 2016, Coordonnateur résident des Nations Unies, Coordonnateur humanitaire et Représentant résident. du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Colombie de 2013 à 2016, Directeur de la Division du personnel de terrain au Département d'appui aux missions des Nations Unies, New York de 2010 à 2012 ; et en tant que Chef des opérations sur le terrain et de la coopération technique au Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH), Genève de 2005 à 2009.

    Il a débuté sa carrière aux Nations Unies en 1988 au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Soudan et a occupé des postes ultérieurs au HCR, à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), au Bureau du Coordination des affaires humanitaires (OCHA) et maintien de la paix. Il a été affecté au Soudan, à Jérusalem, en Bosnie-Herzégovine, à Genève, à New York, au Timor-Leste, en Serbie et en République-Unie de Tanzanie.

    M. Hochschild est diplômé de l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni.

  • Dr. Thomas Homer-Dixon image

    Dr Thomas Homer-Dixon

    Cascade Institute
    Dr. Thomas Homer-Dixon image

    Dr Thomas Homer-Dixon

    Directeur exécutif Cascade Institute

     

    Dr Thomas Homer-Dixon est l'un des intellectuels publics les plus éminents du Canada et un auteur à succès. Il est considéré comme l'un des plus grands experts mondiaux sur les liens complexes entre la nature, la technologie et la société, ses recherches actuelles étant axées sur les menaces à la sécurité mondiale au 21St siècle. Abordant des sujets tels que l'instabilité économique et le changement climatique ainsi que la manière dont les individus, les organisations et les sociétés peuvent mieux résoudre des problèmes complexes, Homer-Dixon montre au public comment s'adapter et prospérer dans un monde de plus en plus complexe.

    Homer-Dixon est actuellement fondateur et directeur exécutif du Cascade Institute de l'Université Royal Roads à Victoria, en Colombie-Britannique. Auparavant, il a dirigé le Centre d'études sur la paix et les conflits à l'Université de Toronto pendant près de deux décennies. En 2008, Homer-Dixon s'est joint au corps professoral de l'Université de Waterloo, où il a fondé le Waterloo Institute for Complexity and Innovation. Il a pris sa retraite de son poste de professeur titulaire d’une chaire de recherche universitaire en 2021.

    Auteur à succès, Homer-Dixon a écrit plusieurs livres primés, dont L’envers du bas : catastrophe, créativité et renouveau de la civilisation ; Le déficit d’ingéniosité : pouvons-nous résoudre les problèmes du futur ?; et Environnement, rareté et violence. Son dernier livre, Un espoir majeur : le pouvoir dont nous disposons pour renouveler un monde en péril, a été publié en 2020. Homer-Dixon écrit également régulièrement pour le Globe et Mail et a été publié dans Affaires étrangères, politique étrangère, Scientific American, The New York Times, The Washington Post, et Le Financial Times. Il a été qualifié de « l'un des écrivains les mieux informés et les plus brillants sur les affaires mondiales d'aujourd'hui » par Le gardien.

    Conférencier recherché, Homer-Dixon a prononcé des conférences dans des universités de premier plan, auprès d'agences gouvernementales et d'associations industrielles majeures partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il a également donné des séances d'information au Bureau du Conseil privé, au ministère des Affaires étrangères et au ministère de la Défense du Canada. le ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni ; et à la Maison Blanche, à la Central Intelligence Agency, au Conseil de sécurité nationale et au Département d’État des États-Unis.

    Homer-Dixon est titulaire d'un baccalauréat ès arts en sciences politiques de l'Université Carleton et d'un doctorat du MIT en relations internationales, politique de défense et théorie des conflits.

     

  • Lila Karbassi image

    Lila Karbassi

    Pacte mondial des Nations Unies
    Lila Karbassi image

    Lila Karbassi

    Chef des programmes Pacte mondial des Nations Unies

    En sa qualité actuelle de chef des programmes, Lila Karbassi supervise l'ensemble du programme de travail du Pacte mondial des Nations Unies sur les questions environnementales, sociales, de gouvernance et financières.

    Mme Karbassi a joué un rôle déterminant dans les travaux du Pacte mondial des Nations Unies sur l'environnement et le changement climatique et a été responsable de la participation du Pacte mondial des Nations Unies aux principales conférences des Nations Unies.

    Au cours de ses 13 années au sein de l'organisation, Mme Karbassi a dirigé de nombreux programmes réussis qui ont poussé les entreprises à s'engager dans les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies dans le monde entier.

    En 2016, Mme Karbassi a travaillé au Bureau du Secrétaire général pour fournir un soutien et des conseils sur l'engagement des entreprises en faveur des objectifs de développement durable. Avant de rejoindre le Pacte mondial des Nations Unies, Mme Karbassi a occupé des postes en matière de réglementation politique chez Sanofi-Aventis.

    Mme Karbassi est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de la Bocconi School of Management. Elle est également titulaire d'un doctorat en biologie de l'Université de Paris et d'un Master de biologie de l'Université de Grenoble.

  • Dr. Jok Madut Jok image

    Dr Jok Madut Jok

    Université de Syracuse
    Dr. Jok Madut Jok image

    Dr Jok Madut Jok

    Professeur d'anthropologie Université de Syracuse

    Les domaines de spécialisation de Jok comprennent la sécurité, la gouvernance, la démocratie et le développement au Soudan du Sud et au Soudan. Il a également beaucoup écrit sur le genre, la sexualité et la santé reproductive, l'aide humanitaire, l'ethnographie de la violence politique, la violence sexiste, la guerre, l'esclavage et la politique de l'identité au Soudan du Sud et au Soudan.

    Il est l'auteur de Breaking Sudan: The Search for Peace (Oneworld Publications, 2017), Soudan: Race, Religion and Violence (One World Publication, 2007), War and Slavery in Soudan (University of Pennsylvania Press, 2001) et Militarisation. , Genre et santé reproductive au Soudan du Sud (Edwin Mellen Press, 1998). Il est également co-auteur de The Sudan Handbook (co-édité avec J. Willis, J. Ryle et S. Baldo, James Currey, 2011).

    Avant de rejoindre Maxwell, il était professeur invité d'anthropologie à l'Université d'Oxford et membre du Linacre College. Il a également servi dans le gouvernement du Soudan du Sud en tant que sous-secrétaire au ministère de la Culture et du Patrimoine, de 2010 à 2013. Il est le directeur fondateur du Sudd Institute, un centre de recherche sur les politiques publiques.

  • Rt Hon Lord Jack McConnell image

    Très honorable Lord Jack McConnell

    Chambre des Lords britannique
    Rt Hon Lord Jack McConnell image

    Très honorable Lord Jack McConnell

    Chambre des Lords britannique

    Lord Jack McConnell a été premier ministre d'Écosse de 2001 à 2007. Il a été représentant spécial du Royaume-Uni pour la consolidation de la paix de 2008 à 2010, date à laquelle il a été nommé à la Chambre des Lords.

    Lord McConnell est actuellement coprésident du groupe parlementaire multipartite du Royaume-Uni sur les objectifs mondiaux de développement durable des Nations Unies ; vice-président de l'UNICEF Royaume-Uni ; et président de la Fondation internationale McConnell. Il est président du comité de développement durable de SSE et conseiller mondial de PwC. Jack est vice-président du groupe Royaume-Uni/Japon du 21e siècle, préside les prix internationaux Peace Direct et a conseillé dans la mise en œuvre d'accords de paix, notamment l'accord de Bangsamoro aux Philippines. Il a été nommé chancelier de l'Université de Stirling en juin 2019 et est président de Scottish Athletics.

    En tant que Premier ministre, il a rafraîchi l'image internationale de l'Écosse et a établi une nouvelle politique de développement international. Il a présenté l'interdiction de fumer dans les lieux publics en Écosse, l'initiative Fresh Talent visant à encourager l'immigration et un programme national de volontariat pour les jeunes, Project Scotland.

    De 1999 à 2011, Jack McConnell a été membre du Parlement écossais. Il a été ministre écossais des Finances de 1999 à 2000 ; Ministre de l'Éducation, de l'Europe et des Affaires extérieures 2000-2001, et président des régions législatives d'Europe en 2004. Il a grandi dans une petite ferme de moutons sur l'île d'Arran, en Écosse et a été professeur de mathématiques au lycée avant d'entrer au Parlement.

  • David Miller image

    David Miller

    Villes C40
    David Miller image

    David Miller

    Directeur Villes C40

    David Miller est le directeur de la diplomatie internationale pour les villes du C40. M. Miller a été maire de Toronto de 2003 à 2010 et président du C40 Cities de 2008 à 2010. Sous sa direction, Toronto est devenue largement admirée à l'échelle internationale pour son leadership environnemental, sa force économique et son intégration sociale.

    Il est l'un des principaux défenseurs de la création d'économies urbaines durables et un défenseur fort et énergique de la prochaine génération d'emplois grâce au développement durable. M. Miller a occupé divers postes publics et privés et a été Future of Cities Global Fellow à l'Institut polytechnique de l'Université de New York de 2011 à 2014, a été professeur adjoint à l'Université York à Toronto et est titulaire d'un doctorat honorifique de l'Université de Waterloo en études environnementales.

    Avant de se joindre au C40, M. Miller a été président et chef de la direction du Fonds mondial pour la nature-Canada, la plus importante organisation de conservation du Canada. David Miller est un économiste formé à Harvard et un avocat professionnel.

  • Ruth Mojeed image

    Ruth Mojeed

    Forum de Victoria
    Ruth Mojeed image

    Ruth Mojeed

    Directeur Forum de Victoria

    Ruth apporte une vaste expérience vécue et une expertise approfondie à son travail en matière d'équité, de diversité et d'inclusion dans les secteurs public et privé. Ses recherches et la conception de ses solutions se concentrent sur une approche intersectionnelle et intergénérationnelle pour aborder les questions complexes de décolonisation, de race et d'équité entre les sexes. Elle est la fondatrice de The Inclusion Project, un réseau d'innovation sociale composé d'organisations et d'individus engagés dans des initiatives d'équité, de diversité et d'inclusion.

    Ruth est originaire de la tribu Yoruba de l'ouest du Nigeria. Elle a émigré au Canada en 2015 pour poursuivre une maîtrise en communication interculturelle et internationale à l'Université Royal Roads. Elle est titulaire de certificats en organisation et leadership communautaires de l'Université Harvard et en recherche participative communautaire de l'Université de Victoria.

    Elle est boursière de l'Institut pour la citoyenneté canadienne, chercheuse principale et mentor du consortium mondial UNESCO Knowledge 4 Change (K4C). Elle siège au conseil consultatif du Sommet communautaire de l'Université Simon Fraser; l'avis du Conseil communautaire de planification sociale sur l'inclusion financière dans l'économie verte. Elle est coprésidente du comité régional sur la relance économique inclusive (post-covid). Elle est directrice du conseil d'administration national du Conseil international canadien.

  • Honorable Jim Munson image

    L'honorable Jim Munson

    Sénat du Canada
    Honorable Jim Munson image

    L'honorable Jim Munson

    Sénateur Sénat du Canada

    Le sénateur Jim Munson est surtout connu des Canadiens comme journaliste de confiance et conseiller en communications. Il a couvert l'actualité pendant plus de trente ans, notamment en tant que chef de bureau et correspondant à l'étranger pour CTV News. Ses reportages ont abordé des événements partout dans le monde – de Belfast à Pékin – notamment la première guerre du Golfe, l'assassinat d'Indira Gandhi et le massacre de la place Tiananmen. Au pays, il a couvert la crise du FLQ au Québec et plus tard, à Ottawa, toutes les élections gouvernementales et fédérales canadiennes à partir de 1974. Le sénateur Munson a été mis en nomination à deux reprises pour un prix Gemini en reconnaissance de l'excellence en journalisme.

    En 2001, après sa carrière de journaliste, le sénateur Munson rejoint le Cabinet du premier ministre à titre de conseiller en communications et est nommé directeur des communications l'année suivante. Il a été appelé au Sénat le 10 décembre 2003 pour représenter la province de l'Ontario et a été whip du caucus libéral du Sénat de 2008 à 2016.

    Le sénateur Munson est membre du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie et du Comité sénatorial permanent de la régie interne, des budgets et de l'administration. Il est un ardent défenseur des personnes atteintes d'un trouble du spectre autistique. Son leadership au Parlement a mené à l’adoption de la Loi instituant la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme et au rapport historique du Sénat Payez maintenant ou payez plus tard : Les familles autistes en crise.

  • Deepak Nayyar image

    Deepak Nayyar

    Université Jawaharlal Nehru, Inde
    Deepak Nayyar image

    Deepak Nayyar

    Professeur Université Jawaharlal Nehru, Inde

    Deepak Nayyar est professeur émérite d'économie à l'Université Jawaharlal Nehru de New Delhi. Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université d'Oxford. Deepak Nayyar est membre honoraire du Balliol College d'Oxford. Il est membre émérite du Centre d'étude des sociétés en développement de Delhi. Et il est professeur émérite au Conseil pour le développement social de New Delhi. Il a été président du Conseil des gouverneurs de l'Institut mondial de recherche sur l'économie du développement, UNU-WIDER, Helsinki de 2001 à 2008, vice-président de l'Association internationale des universités, Paris, de 2004 à 2008, et vice-président de au Conseil d'Administration du Centre Sud, Genève, de 2011 à 2014.

    Il a siégé au conseil d'administration du Social Science Research Council aux États-Unis de 2001 à 2007 et a été président du conseil consultatif du ministère du Développement international à la Queen Elizabeth House de l'Université d'Oxford de 2004 à 2007. Il a servi en tant que conseiller économique en chef du gouvernement indien et secrétaire au ministère des Finances de 1989 à 1991. Il a été membre de la Commission nationale du savoir en Inde. Il a été membre de la Commission mondiale sur la dimension sociale de la mondialisation. Il a été administrateur des conseils d'administration de la State Trading Corporation of India, de la State Bank of India, de l'Export-Import Bank of India, de Maruti Udyog, de la Steel Authority of India Limited, de l'ICRA et de la Oil and Natural Gas Corporation.

  • Dr. Aminata Niang image

    Dr Aminata Niang

    IPAR, Sénégal
    Dr. Aminata Niang image

    Dr Aminata Niang

    IPAR, Sénégal

    Aminata est titulaire d'un doctorat en anthropologie culturelle (Université d'Arizona) et d'une maîtrise en sociologie (Université Cheikh Anta Diop de Dakar). Elle est engagée dans des recherches collaboratives depuis plus de 15 ans sur des recherches qualitatives sur les questions de développement, le genre, la réduction de la pauvreté, les impacts du développement local des entreprises minières et la gouvernance des ressources naturelles en Afrique de l'Ouest.

    Après son Master, elle a travaillé au Centre de Suivi Ecologique-Dakar comme chercheuse junior, puis comme consultante auprès de diverses institutions avant de terminer ses études doctorales aux USA où elle a travaillé comme assistante de recherche et enseignante-assistante (2007-2012). Depuis 2013, elle travaille comme chercheuse associée à l'Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), un Think Tank qui contribue au développement économique et social du Sénégal et de la région de l'Afrique de l'Ouest à travers la recherche, le renforcement des capacités et le dialogue politique.

    À l'IPAR, elle a travaillé comme chercheuse principale dans divers projets financés par de grands bailleurs de fonds (CRDI, Fondation Gates, Fondation Hewlett…) tels que : Comprendre l'évolution des enjeux fonciers pour les populations rurales pauvres en Afrique subsaharienne : le cas du Sénégal, Marchés ruraux, Emploi et migration des jeunes au Sénégal, au Mali, au Burkina, Activateur ouest-africain d'assainissement et de plaidoyer politique (WASPAA), et Institutionnalisation de l'utilisation des données probantes dans l'élaboration des politiques au sein des organismes gouvernementaux et du Parlement.

  • Amb. Leslie Norton image

    Amb. Leslie Norton

    Nations Unies et Conférence
    Amb. Leslie Norton image

    Amb. Leslie Norton

    Ambassadeur et Représentant permanent du Canada Nations Unies et Conférence

    Leslie E. Norton (Diplôme, Université Aix-Marseille III, 1985; BA Hons [Littérature], Université de Western Ontario, 1988; MA [Relations internationales], Université Laval, 1992) a débuté sa carrière au ministère des Affaires étrangères et internationales. Commerce (MAECI), puis a travaillé pendant de nombreuses années à l'Agence canadienne de développement international (ACDI) dans divers postes dans les directions Afrique, Asie et Multilatéral, notamment au Bangladesh et à la Mission permanente du Canada à Genève.

    À Ottawa, elle a été directrice de l'Unité d'aide humanitaire internationale et d'aide alimentaire à l'ACDI de 2006 à 2008 et directrice du Groupe des affaires humanitaires et des interventions en cas de catastrophe au MAECI de 2008 à 2009. Elle a été directrice générale de l'Aide humanitaire internationale. de 2009 à 2015 et directrice générale du Bureau de l'Afrique australe et orientale de 2015 à 2016. Elle a été sous-ministre adjointe de la Direction générale de l'Afrique subsaharienne de 2016 à 2019 et a ensuite été nommée ambassadrice et représentante permanente du Canada auprès des États-Unis. Nations Unies et Conférence du désarmement à Genève en août 2019.

  • Senator Ratna Omidvar image

    Sénatrice Ratna Omidvar

    Sénatrice de l'Ontario
    Senator Ratna Omidvar image

    Sénatrice Ratna Omidvar

    Sénatrice de l'Ontario
  • Dr. Ceyla Pazarbasioglu image

    Dr Ceyla Pazarbasioglu

    Finances et institutions, Groupe de la Banque mondiale
    Dr. Ceyla Pazarbasioglu image

    Dr Ceyla Pazarbasioglu

    Vice-président, Croissance équitable Finances et institutions, Groupe de la Banque mondiale

    Ceyla Pazarbasioglu est vice-présidente pour la croissance équitable, les finances et les institutions au Groupe de la Banque mondiale. Dans ce rôle, elle assure un leadership stratégique en faisant appel à la meilleure expertise de la Banque mondiale et de la Société financière internationale pour aider les pays en développement à jeter les bases d'une croissance inclusive et durable. Elle est ancienne directrice adjointe des marchés monétaires et de capitaux au Fonds monétaire international ; et vice-président de l'Agence de réglementation et de surveillance bancaire de Turquie.

    Pour plus d'informations, consultez la biographie du Dr Ceyla Pazarbasioglu sur le Site Web du Groupe de la Banque mondiale

  • Deputy Mayor Shirley Rodrigues image

    Shirley Rodrigues, maire adjointe

    Adjoint au maire de Londres, Royaume-Uni
    Deputy Mayor Shirley Rodrigues image

    Shirley Rodrigues, maire adjointe

    Adjoint au maire de Londres, Royaume-Uni

    Shirley Rodrigues a été nommée maire adjointe chargée de l'environnement et de l'énergie en octobre 2016. Elle utilise son expertise environnementale pour travailler avec Transport for London (TfL) afin de mettre en œuvre les plans du maire pour lutter contre la pollution de l'air à Londres. Cela comprend l'extension de la zone à très faibles émissions (ULEZ), de nouveaux tarifs pour les véhicules les plus anciens et les plus polluants et la création de zones de bus à faibles émissions.

    Elle supervise également la mise en œuvre du programme Energy for Londoners (qui aide les Londoniens à produire davantage d'électricité à faible émission de carbone), contribuant ainsi à augmenter les taux de recyclage de Londres et à réduire la mise en décharge. Elle s'efforce d'atteindre l'objectif ambitieux de faire de Londres une ville zéro carbone d'ici 2050. Shirley était directrice exécutive par intérim pour le changement climatique à la Children's Investment Fund Foundation (CIFF), une organisation philanthropique indépendante qui s'efforce de transformer la vie des pauvres et des personnes vulnérables. enfants dans les pays en développement.

    Elle a aidé à établir la stratégie villes et climat du CIFF et a représenté le CIFF au conseil d'administration du C40 Large Cities Leadership Group – un réseau de villes mondiales engagées dans la lutte contre le changement climatique. Shirley a une expérience impressionnante dans l'élaboration de nouvelles politiques environnementales à Londres. Elle a occupé des postes de direction en matière de politique environnementale de 2005 à 2009, contribuant à la mise en œuvre de la zone à faibles émissions de Londres et des programmes de rénovation des bâtiments résidentiels et commerciaux de Londres.

  • Martin Rohner image

    Martin Rohner

    Alliance mondiale pour miser sur les valeurs
    Martin Rohner image

    Martin Rohner

    Directeur exécutif Alliance mondiale pour miser sur les valeurs

    Martin Rohner est le directeur exécutif de la Global Alliance for Banking on Values, un réseau de praticiens de 62 banques dans le monde dédié à la finance inclusive et durable, au service de plus de 30 millions de clients et représentant plus de 200 milliards de dollars d'actifs combinés.

    Martin a été PDG d'Alternative Bank Schweiz, la banque suisse leader en matière de finance durable et éthique, PDG de la Fondation Max Havelaar Suisse et membre du conseil d'administration de Fairtrade International. D'autres étapes de sa carrière dans le financement du développement et le développement durable incluent le Secrétariat d'État suisse à l'économie (SECO), la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement.

    Il est titulaire d'un master en administration des affaires de l'université de Saint-Gall et en environnement et développement de l'université de Cambridge, ainsi que d'un diplôme d'études approfondies en Executive Banking de l'université de Berne.

  • Dr. Yasuyuki Sawada image

    Dr Yasuyuki Sawada

    Banque asiatique de développement
    Dr. Yasuyuki Sawada image

    Dr Yasuyuki Sawada

    Économiste en chef Banque asiatique de développement

    Yasuyuki Sawada est économiste en chef de la Banque asiatique de développement (BAD). Il est également directeur général du Département de recherche économique et de coopération régionale, qui publie les produits de connaissances phares de la BAD tels que les Perspectives du développement en Asie (ADO). M. Sawada est en congé de son poste de professeur à la Faculté d'économie de l'Université de Tokyo, au Japon.

    M. Sawada possède plus de 20 ans d'expérience en tant qu'économiste, chercheur et universitaire. Il a travaillé à l'Institut ADB à Tokyo et a été consultant pour divers projets du Groupe de la Banque mondiale. Il a également été professeur invité au Stanford Center for International Development de l'Université de Stanford et professeur adjoint d'économie à l'Université de Corée.

    M. Sawada a mené diverses études sur le terrain dans des pays en développement et possède une connaissance approfondie des questions de développement. Ses recherches ont contribué aux travaux de diverses institutions, notamment : l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ; Institut bangladais d'études sur le développement (BIDS) ; Institut de recherche économique de l'ASEAN et de l'Asie de l'Est (ERIA) ; Centre de recherche Australie-Japon de la Crawford School of Public Policy à l'Université nationale australienne ; Institut pakistanais d'économie du développement (PIDE) ; l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI) aux Philippines ; l'Institut international de gestion de l'eau (IWMI) au Sri Lanka ; et l'Institut de recherche sur l'économie, le commerce et l'industrie (RIETI) au Japon.

    Il a publié et révisé de nombreux livres, rapports et articles de revues sur des sujets diversifiés relatifs à l'Asie et à d'autres pays en développement, allant des questions de développement macroéconomique, telles que la croissance économique à long terme et le changement structurel, à la viabilité de la dette souveraine, à l'aide étrangère, au commerce. , le vieillissement et la sécurité sociale, ainsi que les catastrophes naturelles et d'origine humaine, aux micro-questions de pauvreté, d'éducation, d'infrastructures, de microentreprises, de microfinance, de santé et de handicap.

    Figure de proue de l'économie du développement et de la microéconométrie appliquée, son engagement continu dans des projets de recherche orientés vers les politiques contribue largement à soutenir les objectifs de développement de la BAD. Il est récipiendaire de divers prix tels que le Nikkei Book Prize, le prix Ishikawa de l'Association économique japonaise, le prix Kiyoshi Kojima de l'Association économique internationale japonaise ; Prix Enjoji Jiro du Nikkei Center (JCER) et Prix commémoratif Masayoshi Ohira. Il est titulaire d'un doctorat en économie et d'une maîtrise en politique de développement international de l'Université de Stanford, aux États-Unis.

  • Dr. Mareike Schomerus image

    Dr Mareike Schomerus

    Centre Busara
    Dr. Mareike Schomerus image

    Dr Mareike Schomerus

    vice-président Centre Busara

    Mareike Schomerus est vice-présidente du Busara Centre de Nairobi et directrice de recherche du Secure Livelihoods Research Consortium de l'ODI à Londres. Avant cela, elle était directrice des politiques et de la gouvernance des programmes de l'ODI. Elle est une chercheuse largement publiée avec un corpus de travaux sur les conflits violents, la contestation politique et les processus de paix au Soudan du Sud et en Ouganda et au-delà des frontières, ainsi que sur les mécanismes comportementaux dans le relèvement post-conflit. Elle a mené de nombreux travaux de terrain, notamment dans des conditions difficiles et peu sûres. En plus de mener et de diriger des recherches universitaires en tant que chercheuse principale, elle a mené des recherches appliquées pour, entre autres, le Small Arms Survey, l'UNICEF, l'USAID, le DFID et le Carter Center. Elle est l'éditrice de deux volumes et de son livre le plus récent L'Armée de Résistance du Seigneur : Violence et rétablissement de la paix en Afrique est à paraître chez Cambridge University Press. Elle est titulaire d'un doctorat de la London School of Economics and Political Science et d'une maîtrise de l'Université de Columbia et de l'Université de Brême.

  • Ivan Semeniuk image

    Ivan Semeniouk

    Le Globe and Mail
    Ivan Semeniuk image

    Ivan Semeniouk

    Journaliste scientifique Le Globe and Mail

    Ivan Semeniuk rend compte de la science pour le Globe and Mail. Journaliste scientifique de longue date dans les médias imprimés, en ligne et audiovisuels, ses articles ont informé les Canadiens sur des sujets aussi divers que l'exploration spatiale, le génie génétique et les changements climatiques. Ses fonctions précédentes incluent celle de chef des correspondants de la revue Nature à Washington, de chef du bureau américain du magazine New Scientist et de producteur pour Discovery Channel au Canada. Son travail a remporté plusieurs prix, notamment la médaille Sandford Fleming de l'Institut royal du Canada pour sa contribution à la compréhension publique de la science.

  • Senator Murray Sinclair image

    Sénateur Murray Sinclair

    Sénat du Canada
    Senator Murray Sinclair image

    Sénateur Murray Sinclair

    Sénat du Canada

    Le sénateur Sinclair a servi le système judiciaire du Manitoba pendant plus de 25 ans. Il a été le premier juge autochtone nommé au Manitoba et le deuxième au Canada. Il a été coprésident de l'enquête sur la justice autochtone au Manitoba et commissaire en chef de la Commission de vérité et réconciliation (CVR). En tant que chef de la CVR, il a participé à des centaines d'audiences partout au Canada, qui ont abouti à la publication du rapport de la CVR en 2015. Il a également supervisé un programme actif de collecte de fonds de plusieurs millions de dollars pour soutenir divers événements et activités de la CVR et permettre aux survivants de voyager pour assister à des événements de la TRC.

    Le sénateur Sinclair a été invité à donner des conférences partout au Canada, aux États-Unis et à l'étranger, notamment lors des conférences de Cambridge destinées aux membres de la magistrature de divers tribunaux du Commonwealth en Angleterre. Il a été professeur adjoint de droit à l'Université du Manitoba. Il a été très actif au sein de sa profession et de sa communauté et a remporté de nombreux prix, dont le National Indigenous Achievement Award, le Equality Award de l'Association du Barreau du Manitoba (2001) et son Distinguished Service Award (2016) et a reçu des doctorats honorifiques de 8 universités canadiennes. Le sénateur Sinclair a été nommé au Sénat le 2 avril 2016.

  • Anisha Singh image

    Anisha Singh

    Centre de recherche et d'innovation Busara
    Anisha Singh image

    Anisha Singh

    Directeur Centre de recherche et d'innovation Busara

    Anisha est directrice de la recherche et de l'innovation chez Busara et s'intéresse à tout ce qui concerne les méthodes et les données de recherche. Elle dirige le portefeuille de recherche expérimentale à Busara, qui constitue le pont entre le monde universitaire et le conseil, et se concentre sur le développement d'un réseau de laboratoires de décision pour contribuer aux approches fondées sur des preuves dans les pays du Sud. Elle dirige également le développement et la mise en œuvre de produits de recherche créatifs et innovants – l’essentiel étant d’explorer ce que signifie le fait que les données soient inclusives et comment mener des recherches qui soutiennent la dignité des participants à la recherche. Elle est passionnée par l'idée d'amener la recherche au-delà de la « lentille culturelle et de genre » et de mettre le contexte, les cultures et le genre au premier plan des conceptions de recherche. Avant de rejoindre Busara, Anisha a travaillé chez IFMR LEAD en Inde, élargissant l'accès, les opportunités et les capacités financières. Anisha est titulaire d'une maîtrise en cognition sociale : recherche et applications de l'University College de Londres, au Royaume-Uni, et d'un baccalauréat en économie de la Singapore Management University, à Singapour.

  • Dr. Amadou Sy image

    Dr Amadou Sy

    Département Afrique, Fonds monétaire international
    Dr. Amadou Sy image

    Dr Amadou Sy

    Chef de division Département Afrique, Fonds monétaire international

    Actuellement chef de division au Département Afrique, Amadou Sy a occupé divers postes au FMI couvrant plus de 20 pays et toutes les crises financières depuis 1998. Ses intérêts de recherche portent sur les FinTech, la numérisation, la gouvernance et les liens macro-financiers. Amadou est également chercheur principal non-résident à l'Africa Growth Initiative (AGI) de la Brookings Institution qu'il a dirigé jusqu'en janvier 2017. Là, son travail sur le programme de financement du développement a eu une influence dans les cercles politiques mondiaux et il a fourni des conseils d'experts. à la Banque africaine de développement, Making Finance Work for Africa, et aux Nations Unies.

    Amadou a écrit deux livres intitulés « L'Afrique à travers une lentille économique » (Brookings Institution Press) et « Au-delà de la malédiction : politiques visant à exploiter le pouvoir des ressources naturelles » (FMI). Il a également publié dans des revues universitaires et spécialisées de premier plan, notamment Emerging Markets Review, IMF Staff Papers, Journal of Banking & Finance, Journal of African Economies et Review of International Economics. Son travail politique a remporté le deuxième prix ICFR-Financial Times 2011 pour la meilleure recherche sur la réglementation financière. Il est membre du comité de rédaction de la Revue d'Economie du Développement, contribue au programme de chercheurs invités du Consortium de recherche économique en Afrique au FMI et a été membre du doctorat. Comités de thèse à l'Université d'Auvergne, France.

    Amadou a présenté ses travaux lors de conférences internationales et auprès de banques centrales du monde entier et a témoigné devant le Congrès américain. Il a contribué à des blogs, des podcasts, des programmes de radio et de télévision et a été cité dans The Financial Times, The Economist, The Wall Street Journal, The New York Times, The Los Angeles Times, The Washington Post, BBC, Bloomberg, Foreign Policy, El Pais, Les Echos, Il Sole et O Globo.

    Amadou est titulaire d'un doctorat. Il est titulaire d'un doctorat en finance de l'Université McGill et est titulaire de la charte CFA ainsi que gestionnaire des risques financiers (GARP).

  • Diane T. Finegood image

    Diane T. Finegood

    Université Simon Fraser
    Diane T. Finegood image

    Diane T. Finegood

    Professeur Université Simon Fraser

    Diane Finegood est professeure et boursière au Morris J. Wosk Centre for Dialogue de l'Université Simon Fraser, où elle enseigne le Semester in Wicked Problems dans le cadre du programme de cohorte Semester in Dialogue.

    Sa carrière a couvert un large éventail de disciplines et de rôles de direction. Elle est actuellement directrice exécutive de l'Alliance canadienne de recherche sur les services et les politiques de santé. Elle a été présidente et directrice générale de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé (2012-2016) et première directrice scientifique des Instituts de recherche en santé du Canada, Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète (2000-2008).

    Diane est une chercheuse de renommée internationale avec des travaux universitaires dans diverses disciplines, notamment la science fondamentale du diabète de type 1 et de type 2, l'application de la modélisation mathématique aux systèmes physiologiques, les nouveaux modèles pour la science de la santé des populations, les partenariats intersectoriels et les systèmes adaptatifs complexes. . Au cours de sa carrière, elle a publié plus de 140 articles et chapitres de livres évalués par des pairs, a reçu $35 millions de subventions et a reçu de nombreux honneurs et récompenses pour l'excellence scientifique, le leadership et le mentorat.

  • Nadia Theodore image

    Nadia Théodore

    Consul général du Canada à Atlanta
    Nadia Theodore image

    Nadia Théodore

    Consul général du Canada à Atlanta

    Nadia Theodore s'est jointe à la fonction publique canadienne en 2000. Elle a fait carrière au sein de la Direction générale des accords commerciaux et des négociations d'Affaires mondiales, occupant des postes de direction dans plusieurs initiatives commerciales récentes et majeures d'Affaires mondiales Canada, notamment en tant que l'une des deux chef adjointe Négociateurs de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste et directeur exécutif du Secrétariat du Canada pour l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne.

    Le consul général Théodore a auparavant servi à la mission permanente du Canada auprès de l'Organisation mondiale du commerce et à la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies, à Genève, en Suisse. Juste avant d'être nommée consule générale pour le sud-est des États-Unis, en août 2017, elle a servi à Ottawa en tant que chef de cabinet et directrice exécutive du sous-ministre canadien du Commerce international.

    Forte de plus de 10 ans d'expérience en politique commerciale, la nomination de Mme Theodore intervient alors que le Canada, le Mexique et les États-Unis lancent des négociations pour moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). En tant que membre de l'équipe de négociation commerciale internationale du Canada, Mme Theodore s'est bâtie une réputation en forgeant des partenariats solides avec des dirigeants du gouvernement et des entreprises et en gérant des initiatives commerciales complexes et prioritaires.

    Mme Theodore est née et a grandi à Ottawa, en Ontario. Elle est titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université de London et d'une maîtrise en sciences politiques de l'Université Carleton.

  • Senator Pamela Wallin image

    Sénatrice Pamela Wallin

    Sénat du Canada
    Senator Pamela Wallin image

    Sénatrice Pamela Wallin

    Sénat du Canada

    L'honorable Pamela Wallin, OC, SOM a été nommée au Sénat du Canada le 22 décembre 2008. Pamela est officier de l'Ordre du Canada, la plus haute distinction civile du pays (2007), et membre de l'Ordre du mérite de la Saskatchewan (1999). ). Elle détient quatorze doctorats honorifiques et a été chancelière de l'Université de Guelph.

    Pamela a été consule générale du Canada à New York de 2002 à 2006, à la suite des événements tragiques et tumultueux du 11 septembre.

    Entre autres distinctions, elle a été nommée au Temple de la renommée de la radiodiffusion canadienne ; elle a reçu un prix visionnaire national au Canada; et a été reconnue quatre fois par la reine Elizabeth II pour son service public et ses réalisations.

    Pamela a été la première colonel honoraire de l’ARC et s’engage de façon continue envers les hommes et les femmes des militaires. Elle s'est rendue en Afghanistan à plusieurs reprises et dans des bases à travers le pays et aux États-Unis. Elle était l'une des cinq personnalités éminentes du Groupe d'experts indépendant spécial sur le rôle futur du Canada en Afghanistan qui ont recommandé avec succès un soutien et un transport aérien pour nos hommes et nos femmes en service. Elle s'engage à bâtir et à améliorer la compréhension entre militaires et civils et continue de travailler avec les anciens combattants et sert d'officier d'entraide pour sa branche #62 de la Légion.

    En 1995, les citoyens de sa ville natale de Wadena, en Saskatchewan, ont consacré une rue en son honneur, Pamela Wallin Drive. Elle est l'auteur de trois livres, dont son autobiographie à succès Depuis que vous l'avez demandé (1998).

    La vaste carrière du journaliste, diplomate, entrepreneur et sénateur s'étend sur plus de 40 ans, sur plusieurs continents, et toujours avec un accent sur la politique et la politique étrangère. Elle a travaillé pour la radio de la CBC, le Toronto Star et CTV, où elle a animé Canada AM et est devenue chef du bureau d'Ottawa et présentatrice des nouvelles du week-end de CTV. En 1992, elle est devenue la première Canadienne à co-animer le journal télévisé national nocturne Prime Time News. En 1995, Pamela fonde une société de télévision indépendante, Pamela Wallin Productions. Son expérience médiatique s’est avérée inestimable dans sa fonction publique ultérieure.

Recevez notre newsletter

Recevez des mises à jour sur le Victoria Forum et nos événements, initiatives et programmes à venir.

S'abonner

* indique requis